La valériane pourrait réduire la sévérité des céphalées de tension ainsi que leur impact sur la vie de tous les jours .

Les céphalées de tension sont les maux de tête les plus fréquemment observés dans la population générale. Elles se manifestent souvent comme une pression ou un serrement au niveau de la tête, souvent des deux côtés. Leur intensité est généralement faible à modérée. Cependant, la durée des douleurs peut être importante et s’étendre sur 7 jours pour des céphalées de tension épisodiques voire être continues lorsqu’elles sont chroniques.

A la différence des migraines, les céphalées de tension ne sont pas aggravées par des activités physiques et ni associées à des troubles digestifs. Par contre, elles peuvent être aggravées par l’anxiété ou le stress.

La valériane (Valeriana officinalis) est utilisée depuis l’Antiquité notamment pour favoriser le sommeil. Des études ont évalué avec succès les effets de sa racine sur différents problèmes de santé incluant notamment les troubles du sommeil, l’anxiété, la dépression, les arythmies cardiaques…

Des études ont également montré un impact positif de la valériane sur la migraine. Mais son effet sur les céphalées de tension n’est pas clair.

Une étude randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo a été réalisée pour évaluer l’efficacité de la valériane sur les céphalées de tension. Elle a été conduite par une équipe de chercheurs de l’hôpital Shams de l’université de Mashhad en Iran.

Quatre-vingt-huit personnes souffrant de céphalées de tension, âgées en moyenne de 35 ans, ont été enrôlées dans cette étude. Elles ont pris, quotidiennement, le soir après le dîner, et pendant un mois, 530 mg d’un extrait de racine de valériane ou un placebo.

Les résultats montrent qu’au bout d’un mois, la valériane a réduit significativement l’impact de la céphalée de tension sur la vie quotidienne de même que le handicap provoqué. Les scores de sévérité de la céphalée ont également été nettement diminués. Elle pourrait donc constituer un traitement adjuvant dans la prise en charge des céphalées de tension.

Azizi H. et al., Effects of Valeriana officinalis on tension-type headache : a randomized, placebo-controlled, double-blind clinical trial. Avicenna Journal of Phytomedicine, 2020 May-June ; 10(3) : 297-304.

bottom

Cours de yoga individuel : initiation à la respiration , à diverses techniques de relaxation et pratique de postures adaptées à la personne.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à me contacter.

Quelques séances de yoga disponibles sur youtube .