Chez des personnes présentant un diabète de type I, la prise régulière de resvératrol a montré des effets antioxydants et antidiabétiques.

Le diabète de type I est une maladie caractérisée par un niveau insuffisant d’insuline pour réguler le glucose sanguin avec pour conséquences une hyperglycémie et des lésions sur des organes. Le dysfonctionnement des cellules pancréatiques bêta contribue à une déficience absolue d’insuline et à des complications hétérogènes débilitantes.

Plusieurs études expérimentales et essais cliniques montrent également une augmentation du stress oxydant chez les personnes diabétiques. Cette augmentation est probablement le résultat d’une surproduction d’espèces réactives de l’oxygène par les mitochondries, les usines énergétiques des cellules, provoquée par l’hyperglycémie.

Différents composés issus d’aliments ont montré des effets bénéfiques dans le diabète. Le resvératrol est l’un d’entre eux.

Le resvératrol est un composé polyphénolique de la classe des flavonoïdes, connus pour leur activité antioxydante. Le resvératrol est présent au cours de la fermentation des vins rouges mais pas de celle des vins blancs. Il a également des propriétés anti-inflammatoires.

Le resvératrol réduit le stress oxydant par différents moyens et, notamment, en augmentant la capacité antioxydante totale de l’organisme, en inhibant la peroxydation des lipides et en réduisant la formation des espèces réactives de l’oxygène. Plusieurs études cliniques ont montré que le resvératrol exerçait un effet protecteur contre plusieurs maladies dans lesquels le stress oxydant était impliqué. Cependant, l’effet d’une supplémentation en resvératrol sur les niveaux des marqueurs du stress oxydant chez des personnes diabétiques n’est pas complètement élucidé.

Une étude préliminaire a été réalisée pour évaluer l’innocuité et l’efficacité du resvératrol chez des personnes présentant un diabète de type I. Treize hommes et femmes présentant un diabète de type I, âgés de 12 à 45 ans et traités avec de l’insuline ont participé à cette étude. Ils ont tous reçu deux fois par jour pendant deux mois 500 mg de resvératrol.

Les résultats montrent que la supplémentation en resvératrol a diminué de façon significative la glycémie à jeun et l’hémoglobine glyquée. Elle a également réduit les niveaux des biomarqueurs du stress oxydant.

Des études randomisées, en double aveugle et contrôlées contre placebo devront être réalisées pour valider les effets bénéfiques potentiels du resvératrol chez des sujets souffrant de diabète de type I.

Movahed A et al., Efficacy and safety of resveratrol in type 1 diabetes patients : a two-month preliminary exploratory trial. Nutrients, 2020, 12, 161.

bottom

Cours de yoga individuel : initiation à la respiration , à diverses techniques de relaxation et pratique de postures adaptées à la personne.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à me contacter.

Quelques séances de yoga disponibles sur youtube .