La consommation de lycopène, un caroténoïde présent en abondance dans les tomates, améliorerait l’aspect et la santé de la peau.

L’interaction des radicaux libres et des antioxydants est au cœur du développement de stratégies pour diminuer les signes de vieillissement de la peau. Les radicaux libres sont produits continuellement par l’organisme comme résultat du métabolisme cellulaire. L’exposition au soleil, la pollution, le tabagisme… sont également sources de radicaux libres. Ces derniers peuvent induire des signaux cellulaires susceptibles de perturber le cycle, la croissance et la régénération cellulaires ainsi que les processus de réparation.

Des antioxydants tels que les caroténoïdes, les tocophérols, les flavonoïdes ou des vitamines (A, C, D et E) sont considérés comme susceptibles d’améliorer la beauté et la santé de la peau. Des données montrent que le vieillissement prématuré de la peau est moins présent chez des personnes ayant des concentrations élevées d’antioxydants dans leurs tissus. Les signes visibles du vieillissement tels que les rides et ridules sont également moins profonds et moins denses que chez les personnes ayant de faibles concentrations d’antioxydants.

Le lycopène est un pigment liposoluble présent en abondance dans les fruits et légumes et plus spécifiquement dans les tomates et les produits qui en sont dérivés. Il appartient à la grande famille des caroténoïdes qui ont tous des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

Les quantités de lycopène présentes dans le sang et la peau sont comparables voire plus importantes que celles de bêta-carotène. Par ailleurs, lorsque la peau est exposée aux UV, plus de lycopène que de bêta-carotène est détruit, suggérant qu’il joue un rôle très important dans la réduction des lésions oxydatives des tissus.

Une étude a évalué les effets d’une formulation contenant des phytonutriments extraits de tomates et de romarin sur l’état de la peau et les signes de vieillissement. Cette formulation a déjà montré qu’elle réduisait efficacement les dommages provoqués par l’exposition aux UV.

Soixante femmes en bonne santé, âgées de 35 à 55 ans, ont participé à cette étude randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo. Pendant 16 semaines, elles ont consommé quotidiennement la formulation ou un placebo. Chaque gélule de la formulation contenait un extrait de tomates standardisé pour apporter 7,5 mg de lycopène et un extrait de romarin standardisé pour apporter 2 mg d’acide carnosique.

Les résultats montrent que la formulation a base de lycopène semble améliorer efficacement les signes de vieillissement comme les rides, l’apparence globale de la peau, son hydratation, sa densité, sa douceur et son éclat.

Tarshish E et al., Effect of oral supplement « lycopene » on reducing the signs of skin ageing. Clinical Pharmacology & Biopharmaceutics. 2020,9 :2.

bottom

Cours de yoga individuel : initiation à la respiration , à diverses techniques de relaxation et pratique de postures adaptées à la personne.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à me contacter.

Quelques séances de yoga disponibles sur youtube .