Une consommation élevée de poisson et de fruits de mer serait associée à une plus faible prévalence de l’asthme.

La prévalence de l’asthme, une des maladies chroniques les plus fréquentes de l’enfant et du jeune adulte, a beaucoup augmenté au cours de ces dernières années. Des études nutritionnelles épidémiologiques, ont rapporté que la consommation de fruits, de poisson, d’acides gras oméga-3, d’acide oléique et d’antioxydants pourraient être associée à l’asthme. Le fait que la consommation alimentaire de poisson et d’acides gras oméga-3 pourrait protéger contre l’asthme reste cependant controversé.

Une étude a été conçue dans l’objectif d’identifier une association entre l’asthme et l’alimentation, incluant la consommation de poisson, de fruits de mer et d’acides gras dans une population d’adultes coréens en utilisant les données provenant de l’étude nationale coréenne sur la santé et la nutrition (KNHANES).

La prévalence de l’asthme diagnostiqué par un médecin et de médicaments prescrits pour de l’asthme était respectivement de 2,5 et 1 %. Les personnes avec une prescription de médicaments pour de l’asthme étaient plus âgées, avaient un IMC plus élevé et un plus faible niveau d’éducation que celles qui n’en avaient pas. Elles avaient également une consommation de fruits de mer et un rapport acides gras oméga-3/acides gras oméga-6 significativement inférieurs à ceux des personnes ne prenant pas ces médicaments. Par ailleurs, les personnes avec un asthme diagnostiqué par un médecin avaient tendance à consommer moins de fruits de mer que celles en bonne santé. Les auteurs de l’étude ont constaté également qu’une consommation importante de poisson, de fruits de mer, d’acides gras oméga-3 et un rapport élevé des oméga-3 sur les oméga-6 étaient inversement associés à la prévalence de l’asthme.

L’asthme est une maladie chronique inflammatoire étroitement associée à des facteurs environnementaux et nutritionnels. De plus en plus de données suggèrent que la consommation alimentaire de vitamines C, E et D et d’acides gras oméga-3 joue un rôle important dans la modulation de la morbidité causée par l’asthme et les maladies allergiques.

D’autres études sont cependant nécessaires pour confirmer les mécanismes liés aux effets bénéfiques protecteurs de la consommation de poisson, de fruits de mer et d’acides gras oméga-3 contre l’asthme.

Kim EK et al., Asthma and dietary intake of fish, seaweeds and fatty acids in Korean adults. Nutrients 2019, 11, 2187.

bottom

Yoga doux avec respiration, relaxation, méditation et postures en respectant les possibilités de chaque personne.

Les cours se déroulent en petits groupes de 4 à 5 personnes , tous les mardis de 17h45 à 19h00 .

Le 1er cours est le 15 Octobre et les séances suivantes sont le 22, 29 Octobre, 5, 12, 19 , 26 Novembre, 3, 10, 17 décembre . Cette série de 10 séances est à 260 francs .

Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire , n'hésitez pas à me contacter.