Chez des personnes âgées, la prise de resvératrol associée à la pratique d’exercices physiques combat plus efficacement la sarcopénie que l’exercice seul.

La sarcopénie est le résultat de la perte progressive de masse et de fonctionnalité musculaires qui se produit avec le passage des années. Nous perdons environ 3 à 8 % de masse musculaire tous les dix ans. Ce rythme augmente encore passé 70 ans.

L’exercice en résistance est une forme d’exercice qui améliore la force et l’endurance. Il provoque notamment des tensions mécaniques, des lésions musculaires et un stress métabolique.

Récemment, l’effet bénéfique des exercices en résistance a été montré. Ils entrainent des améliorations fonctionnelles et aident à prévenir l’apparition de maladies. En particuliers, ils agissent sur la croissance musculaire, la recharge du métabolisme au repos, la composition corporelle, la fonction physique des personnes âgées, les maladies métaboliques et la santé mentale.

Les exercices d’endurance de type « cardio » comme la course à pied ou le vélo sont des exercices en aérobie. En d’autres termes, cela veut dire que l’énergie est produite à partir de la chaîne respiratoire des mitochondries, les usines de production énergétique de nos cellules, en présence d’oxygène.

Le resvératrol est un polyphénol largement représenté dans un grand nombre de plantes et, plus particulièrement, dans le raisin. Le resvératrol appartient à une classe de composants que de nombreuses plantes produisent en réponse à l’agression de pathogènes ou à des stress physiques. Chez l’homme, le resvératrol a de nombreux effets bénéfiques démontrés. Ils sont dus en grande partie à ses propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires.

De précédentes études ont montré que la prise de resvératrol avait des effets bénéfiques en cas de pratique d’exercices physiques. En particulier, elle soulage la fatigue périphérique induite par les exercices en améliorant le contenu énergétique et l’adaptation physiologique.

Une étude a été conçue pour déterminer si la prise de resvératrol combinée à 12 semaines d’exercices améliorerait davantage la résistance à la fatigue musculaire d’hommes et de femmes âgées que des exercices seuls. Les chercheurs voulaient tester une hypothèse : que la prise de resvératrol augmenterait la densité des mitochondries, les usines de production d’énergie des cellules. Cela aurait pour effets d’augmenter la résistance à la fatigue musculaire ainsi que d’améliorer les facteurs de risque cardiovasculaire.

Douze hommes et huit femmes âgés de 65 à 80 ans ont été enrôlés dans cette étude randomisée, en double aveugle et contrôlée contre placebo. Ils ont suivi un programme d’activité physique associant exercices en résistance et exercices en aérobie. Les premiers destinés à améliorer la puissance musculaire. Les seconds avaient pour objectifs d’améliorer la biogenèse et le fonctionnement des mitochondries.

Les résultats montrent une amélioration que, contrairement à l’hypothèse de départ, les exercices en aérobie et en résistance combinés à la prise de resvératrol n’ont pas plus diminué les facteurs de risque cardiovasculaire que les exercices seuls. Par contre, ils ont amélioré les indices de densité des mitochondries ainsi que la résistance à la fatigue musculaire. La structure des muscles a également été renforcée.
Alway SE et al., resveratrol enhances exercise-induced cellular and functional adaptations of skeletal muscle in older men and women. J Geronttol A Biol Sci med Sci 2017, 72(12) : 1595-1606.

bottom

Yoga doux avec respiration, relaxation, méditation et postures en respectant les possibilités de chaque personne.

Les cours se déroulent en petits groupes de 4 à 5 personnes , tous les jeudis de 17h30 à 19h00 et s'il y a des personnes intéressées possibilité le mardi à 17h45 .

Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire , n'hésitez pas à me contacter.