Manger des légumes verts, des oranges sanguines, des baies et des légumes rouges ainsi que boire du jus d'orange pourrait, avec le temps, être associé, chez des hommes, à un plus faible risque de pertes de mémoire.

Le rôle de l’alimentation dans le fonctionnement cognitif fait l’objet de très nombreuses études. Les fruits, les légumes, les jus de fruits sont riches en antioxydants et en d’autres substances biologiquement actives. Ils ont été très largement étudiés. Néanmoins, les études d’observation comme les essais cliniques ont donné des résultats contradictoires.

Une étude a évalué l’association prospective d’une consommation de longue durée de fruits et légumes avec le fonctionnement cognitif subjectif à un âge avancé. 27 842 hommes, tous professionnels de santé et âgés d’environ 51 ans, ont été suivis et examinés. Ils ont reçu des questionnaires concernant le nombre de portions de fruits, de légumes et d’autres aliments qu’ils consommaient chaque jour. Ils les ont rempli au début de l’étude, puis tous les quatre ans pendant vingt ans.

Les participants ont également fait des tests subjectifs de leurs capacités de mémorisation et de réflexion au moins quatre ans avant la fin de l’étude. A ce moment-là, ils étaient en moyenne âgés de 73 ans. Ces tests devaient permettre de déceler les changements que les sujets pouvaient noter dans la façon de souvenir des choses avant qu’ils ne soient détectables par des tests cognitif objectifs. Ces changements de la mémoire rapportés par les participants pouvaient être considérés comme précurseurs de troubles cognitifs légers.

Au total, 55 % des participants avaient de bonnes capacités de mémorisation et de réflexion, 38 % des capacités modérées et 7 % de mauvaises capacités.

Les hommes qui consommaient le plus de légumes avaient 34 % moins de risques de développer de faibles capacités de réflexion que ceux qui en mangeaient le moins. Par ailleurs, les hommes qui buvaient chaque jour un jus d’orange avaient 47 % moins de risque d’avoir de faibles capacités de réflexion que ceux qui en buvaient moins d’un par mois.

Les hommes qui mangeaient chaque jour le plus de fruits avaient moins de risque de développer de faibles capacités de réflexion.

Finalement, les chercheurs ont également constaté que les hommes qui avaient, 20 ans plus tôt, mangé les plus grandes quantités de fruits et légumes avaient moins de risque d’avoir des problèmes de mémoire et de réflexion.
Yuan C et al., Long-term intake of vegetables and fruits and subjective cognitive function in US men. Neurology 2019,

bottom

Yoga doux avec respiration, relaxation, méditation et postures en respectant les possibilités de chaque personne.

Les cours se déroulent en petits groupes de 4 à 5 personnes , tous les jeudis de 17h30 à 19h00 et s'il y a des personnes intéressées possibilité le mardi à 17h45 .

Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire , n'hésitez pas à me contacter.