La durée du sommeil est inversement associée à la consommation de fruits et légumes et à leur contenu en polyphénols.

Des études épidémiologiques ont montré qu’une durée de sommeil trop courte est associée à différents problèmes de santé tels que l’hypertension, le diabète de type II ou les maladies cardiovasculaires. Elle est également impliquée dans toutes les causes de mortalité. Elle augmente par ailleurs de 45 % le risque d’obésité par rapport à une durée de sommeil normale.

Ces associations pourraient, en partie, être induites par des modifications des aliments consommés et, notamment, des fruits et légumes. Leur consommation a, en effet, un impact sur le poids corporel et le risque de maladies chroniques.

Des chercheurs ont ainsi récemment suggéré que des aliments à base de plantes pourraient participer à la baisse du risque cardiovasculaire en améliorant le sommeil. Cet effet bénéfique pourrait être favorisé par des polyphénols alimentaires qui ont montré, chez des rongeurs, leur capacité à moduler les rythmes circadiens et les cycles veille/éveil. Chez l’homme, la consommation de certains fruits comme les kiwis, les cerises… semble avoir un impact sur la durée du sommeil.

Une étude a été conçue dans l’objectif d’explorer les associations prospectives entre la consommation de fruits et légumes spécifiques, leur contenu en polyphénols et la durée du sommeil dans une vaste cohorte de femmes du Royaume Uni. Les données provenant de 13 958 femmes suivies pendant quatre ans dans le cadre de la UK Women’s cohort study ont été inclues dans les analyses de cette étude.

Les résultats de l’analyse indiquent que la consommation d’une portion supplémentaire de pommes, de kiwis, d’oranges, d’ananas ou d’un jus de fruit 100 % pur était associée à une plus courte durée de sommeil. De même, une portion en plus de choux, de céleri, d’aubergine, d’olives ou de poivrons était inversement associée à la durée du sommeil. Un gramme supplémentaire de polyphénols totaux était, lui, associé à une durée de sommeil plus courte de 18 minutes.

La consommation de fruits et légumes et leur contenu en polyphénols totaux étaient donc inversement associés à la durée du sommeil. Cependant, les effets de tailles étaient petits et la consommation des polyphénols provenant des fruits et légumes n’étaient, eux, pas associés à la durée du sommeil.

D’autres études d’intervention qui tiendront compte du moment auquel les fruits et légumes sont consommés et sa relation avec le sommeil devront être réalisées pour éclaircir les mécanismes sous-jacents. Néanmoins, en attendant les données provenant d’autres études d’intervention, le conseil de consommer au moins 5 portions de fruits et légumes par jour reste toujours d’actualité.
Noorwali E et al., Fruits and vegetable consumption and their polyphenol content are inversely associated with sleep duration: prospective associations from the UK Women’s cohort study. Nutrients 2018, 10; 1803.

bottom

Yoga doux avec respiration, relaxation, méditation et postures en respectant les possibilités de chaque personne.

Les cours se déroulent en petits groupes de 4 à 5 personnes , tous les jeudis de 17h30 à 19h00 et s'il y a des personnes intéressées possibilité le mardi à 17h45 .

Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire , n'hésitez pas à me contacter.