La consommation d’une souche spécifique de bifidobactérie pourrait aider à prévenir l’accumulation de masse grasse et les troubles métaboliques associés chez des individus pré-obèses.

L’obésité est définie comme une accumulation anormale ou excessive de graisse et est responsable de troubles métaboliques liés au style de vie incluant notamment hypertension, perturbation du profil lipidique ou diabète de type II. Les principales causes en sont la consommation d’aliments trop énergétiques alliée à la sédentarité.

Néanmoins, des données récentes indiquent que le microbiote intestinale affecte l’équilibre énergétique et le stockage des graisses dans les adipocytes, les cellules graisseuses et serait donc étroitement associé à l’obésité.

L’hypothèse de l’endotoxémie métabolique qui correspond à un niveau sanguin d’entoxines deux à trois fois plus élevé que la normale pourrait expliquer le lien entre microbiote et obésité. Elle relie la flore intestinale à une inflammation de bas grade et à d’autres troubles métaboliques. Les probiotiques pourraient donc avoir un effet bénéfique.

Des études ont indiqué que les bifidobactéries étaient moins nombreuses dans la flore intestinale de sujets obèses que dans celle de personnes minces. Cela laisse supposer que des souches probiotiques de bifidobactéries pourraient exercer des effets anti-obésité. Il semble cependant, que seules des souches spécifiques aient ces propriétés et que leur efficacité dépendent de l’état de santé du sujet.

Le Bifidobacterium breve B-3 est une des souches anti-obésité les plus prometteuses. Des chercheurs ont rapporté que l’administration de cette souche à des souris inhibait la prise de poids et le dépôt de graisse viscérale de manière dose-dépendante.

Un essai randomisé, en double aveugle et contrôlé contre placebo a été effectué pour évaluer si la consommation de gélules contenant de la poudre de Bifidobacterium breve B-3 dosé à 10 billions de CFU avait un effet sur l’adiposité abdominale et la composition du corps. Quatre-vingt sujets pré-obèses ont été enrôlés. Ils ont reçu quotidiennement deux gélules par jour ou un placebo pendant douze semaines.

Les résultats montrent que la prise de Bifidobacterium breve B-3 a légèrement abaissé les niveaux de triglycérides et amélioré ceux de cholestérol HDL. Aux quatrième et huitième semaines, dans le groupe sous placebo, les zones de graisse viscérale ont significativement augmenté mais celles du groupe supplémenté sont restées inchangées. Aux semaines huit et douze, la masse grasse corporelle et le pourcentage de masse grasse étaient significativement plus faibles dans le groupe supplémenté.

Ces résultats prometteurs suggèrent que cette souche de bifidobactérie a le potentiel de réduire la graisse corporelle chez des sujets pré-obèses en bonne santé.
Minami J et al., Effects of Bifidobacterium breve B-3 in body fat reductions in pre-obese adults : a randomized, double-blind, placebo-controlled trial. Bioscience of Microbiota, Food & Health 2018, 37(3) : 67-75.
13 septembre 2018

bottom

Yoga doux avec respiration, relaxation, méditation et postures en respectant les possibilités de chaque personne.

Les cours se déroulent en petits groupes de 4 à 5 personnes , tous les jeudis de 17h30 à 19h00 et s'il y a des personnes intéressées possibilité le mardi à 17h45 .

Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire , n'hésitez pas à me contacter.