La consommation d’un extrait de raisin et de myrtilles riche en polyphénol a amélioré des marqueurs spécifiques de la mémoire de personnes âgées présentant un déclin cognitif.

Des études épidémiologiques ont souligné le lien existant entre des habitudes et ou le statut nutritionnels et les fonctions cognitives et ou la prévalence de la démence. En particuliers, les effets protecteurs de composés phénoliques présents dans les fruits et légumes ont été mis en lumière. La consommation pendant une longue durée (10 à 13 ans) de baies ou de flavonoïdes a été associée, chez des personnes âgées, à un ralentissement du rythme du déclin cognitif ainsi qu’à une meilleure fonction cognitive. Des études précliniques et cliniques ont confirmé es observations.

Deux cents quinze hommes et femmes, âgés de 60 à 70 ans ont été enrôlés dans une étude. L’index de masse corporelle des sujets était situé entre 20 et 30. Leurs scores cognitifs ont été évalués au début de l’étude.

Pendant six mois, les sujets ont reçu, quotidiennement, 600 mg d’un extrait de raisin et de myrtilles riche en polyphénols (apportant 258 mg de flavonoïdes) ou un placebo. Ils ont subi toute une batterie de tests d’évaluation de leur mémoire.

Les résultats montrent que six mois de supplémentation avec cet extrait riche en polyphénols, sur l’ensemble des sujets, n’a pas eu d’impact sur la mémoire épisodique ni sur l’apprentissage visuo-spatial. Par contre, sur un sous-ensemble de cette population, elle a eu un effet bénéfique sur la mémoire épisodique verbale. Cet effet bénéfique a été obtenu chez les personnes âgées en bonne santé avec un faible niveau de performance de la mémoire.

Des concentrations urinaires de métabolites spécifiques flavan-3-ols ont été associées, à la fin de l’intervention, à des améliorations de la mémoire. Cette étude a montré que la prise de l’extrait de raisin et de myrtilles riche en polyphénols améliore le déclin lié au vieillissement de la mémoire épisodique chez des individus présentant des troubles cognitifs importants.
Bensalem J et al., Polyphenols from gape and blueberry improve episodic memory in healthy elderly with lower level of memory performance : a bicentric double-blind, randomized, plaebo-controlled clinical study. J Gerontol A Biol Sci Med Sci 2018 Jul., doi : 10.1093.gerona/gly166.

bottom

Yoga doux avec respiration, relaxation, méditation et postures en respectant les possibilités de chaque personne.

Les cours se déroulent en petits groupes de 4 à 5 personnes , tous les jeudis de 17h30 à 19h00 et s'il y a des personnes intéressées possibilité le mardi à 17h45 .

Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire , n'hésitez pas à me contacter.