Vous le savez, le printemps, la saison du renouveau, approche. Or l’arbre le plus emblématique du printemps est sans équivoque le bouleau, dont la sève monte dès que le temps se montre plus clément. Aussi, pour purifier votre organisme avec la sève fraîche du bouleau, c’est maintenant.

En plus de nettoyer votre corps, le bouleau entretient et répare vos reins. Parce qu’il régule les sécrétions, il est également bon pour la peau, dont le mauvais état témoigne de l’incapacité de l’organisme à éliminer les toxines.

Bien entendu, on trouve des bouleaux assez facilement, tant dans nos forêts que plus au nord, où il demeure un arbre essentiel. On a ainsi pu dire des pays scandinaves et russes qu’ils appartenaient à une « civilisation du bouleau ».

Arbre de sagesse et de discipline : Le bouleau purifie l’organisme, c’est un fait. Il est aussi très généreux en sève. Il s’agit donc de l’élément que l’on consomme le plus volontiers. En Scandinavie et en Russie, il est l’olivier du nord, l’arbre national de la Russie où on l’appelle le « puits du peuple », car il donne la chaleur, la lumière et, bien entendu, la guérison par sa sève.

Dans ces contrées, les fées l’habitent et les amoureux gravent leurs noms sur son écorce. On s’en sert également pour fabriquer des meubles, du parquet, des skis, des contreplaqués légers pour les avions, de la pâte à papier. Excellent combustible, il est très apprécié pour son charbon.

L’écorce de bouleau, qui se détache en rouleaux, est, contrairement à son bois, un matériau imputrescible dont on se servait pour tanner les peaux de rennes ou pour couvrir les toits. Elle permettait aussi de fabriquer des boîtes, des ceintures, des nattes, des cordages, des tuyaux, du goudron, des tabatières et même, en Amérique, des pirogues !

Le xylitol est un extrait du bouleau qui remplace le sucre dans la gomme à mâcher. Aussi doux que le saccharose pour deux tiers de ses calories, il peut faire un substitut très appréciable pour les diabétiques. On l’utilise également dans les dentifrices parce qu’il renforce l’émail.

Quant au polypore oblique, ou chaga, il s’agit d’un champignon qui pousse sur les bouleaux blancs. C’est un remède traditionnel en Russie étudié aujourd’hui pour ses propriétés anticancérigènes.

Dans la tradition druidique, la bûche du solstice d’hiver était en bouleau, bois qui brûle même humide. Un balai en bouleau – les meilleurs du monde encore aujourd’hui – éloignait les esprits de l’année passée et « battait les limites » de la propriété pour la protection. Les berceaux en bouleau protégeaient aussi les nourrissons du mal.

Si bien que notre arbre était vénéré en Russie en tant que déesse durant la « semaine verte », début juin. Les hommes séduisants portaient alors des charmes, des croix et des amulettes en bouleau pour se préserver des rusalkas, des naïades particulièrement dangereuses pendant cette période.

Une sève qui nettoie les reins :  diurétique,  dépurative et un antirhumatismale.

La première mention écrite de la sève de bouleau comme remède est due à l’écrivain allemand Konrad von Megenberg, en 1350. Mattioli, le célèbre médecin et botaniste italien de la Renaissance, lui prêtait la vertu de dissoudre les calculs de la vessie  . Ce liquide clair et très légèrement pétillant est effectivement bu en cure pour traiter l’arthrite et les calculs urinaires, grâce ses principes actifs, dont une résine spécifique, la bétuline, et une huile essentielle, l’acide salicylique. Ceux-ci accroissent considérablement la diurèse, favorisent l’élimination des chlorures de l’urée, de l’acide urique, du cholestérol, et dans certains cas, de dépôts urinaires.

Les propriétés dépuratives et diurétiques incontestables de la sève de bouleau bénéficient aux rhumatismants, aux goutteux, et à ceux qui souffrent de maladies de la peau .

Pour récolter la sève de bouleau , vous faires un petit trou à environ 50 cm du sol , vous mettez un petit tuyau et vous attendez que la sève coule et vous pouvez en boire un verre tous les matins pendant 3 semaines à un mois . A la fin , il faut reboucher le petit trou et attendre l'année suivante .

bottom

Yoga doux avec respiration, relaxation, méditation et postures en respectant les possibilités de chaque personne.

Les cours se déroulent en petits groupes de 4 à 5 personnes , tous les jeudis de 17h30 à 19h00 et s'il y a des personnes intéressées possibilité le mardi à 17h45 .

Pour plus d'informations ou si vous souhaitez vous inscrire , n'hésitez pas à me contacter.